Guy Debord, la société du spectacle et son héritage punk

Je viens de recevoir comme information la sortie d’un livre traitant d’un auteur français ayant eu un impact important dans la sociologie : Guy Debord . Son ouvrage retentissant à l’époque « La société du spectacle » et son courant de pensée situationniste le place comme une des figures du 20ème siècle.

Le thème global : L’influence involontaire d’un révolutionnaire français sur le reste du monde. Le bouquin sort en librairie fin septembre,

Passage sélectionné sur CP

Des King Mob aux Angry Brigade et Up Against The Wall Motherfuckers, de Bob Dylan à Malcolm McLaren, Yoko Ono, Mick Jagger ou Tony Wilson (le manager de Joy Division) en passant par Ian Sinclair ou Will Self et sans oublier de s’arrêter à l’Haçienda, le club culte de Manchester… Andrew Hussey décrit dans cette biographie très complète de Guy Debord les voies officieuses par lesquelles s’est propagée la pensée du révolutionnaire français dans le monde anglo-saxon.

L’auteur :

Andrew Hussey est le doyen de l’université de Londres à Paris. Écrivain et journaliste, il écrit pour The Guardian, The Observer et le magazine littéraire Granta. Il réalise de nombreux documentaires pour la BBC, qui comme tous ses articles ou ses livres ont pour sujet la France

Infos utiles :

Sortie 25 septembre

496 pages • 15 × 22,5 cm • 24,50 €

Traduit de l’anglais par Marguerite Baux et Lucie Delplanque.

Préface de Will Self

Editions Globe

 

 

Coin d’étagère – Avril

Cela fait quelques temps que je n’ai pas eu le temps de me poser et d’écrire malgré un tas de lectures très intéressantes au jour le jour.

En vrac quelques références intéressantes

Tout d’abord L’éloge de la normalité aux éditions Plon, l’auteur Mathieu Pigasse, DG de la banque d’affaire Lazare, conseiller économique au plus au point des gouvernements, à notamment conseillé le président grecque pendant la crise. On le connait aussi pour son poids dans les médias, il a racheté les Inrocks, fait partie du trio BNP (Bergé, Niel, Pigasse) qui investit dans les médias.

Un chic type avec une vision macro-économique/politique très intéressante qui dresse de manière très juste le portrait de la France, de sa place dans l’Europe et dans le monde. Une lecture très rapide et très instructive, on déroge un peu à la règle c’est un bouquin d’économiste mais qui a réussi à vulgariser les choses pour être compris de tous. Tout l’intérêt étant de se donner des clés de lectures de la société

 

Autre lecture recommandée, cette fois-ci autour du marketing avec le livre de Dominique Cuvillier « Pour un autre marketing » qui donne une nouvelle méthodologie marketing pour les stratégies marketing de demain, nouvelles offres de services et de produits.

Dans une société ou le marketing s’endort l’auteur prend l’exemple de deux marques Apple et Hermès pour nous expliquer ce concept de Brand Wedding, nous explique sa méthode et les principes d’action de ce concept.

c

Les nouveaux défis du Brand Content : 2 livres à gagner !

Aujourd’hui je vais vous parler d’un livre qui me tient particulièrement à coeur, en plus de l’avoir consciencieusement lu j’en ai aussi écrit une partie. C’est un livre écrit par Thomas Jamet, président de l’agence Moxie dans laquelle je travaille depuis bientôt 9 mois dans lequel plusieurs intervenants de renom ont posé leurs plumes

  • Olivier Altmann : Co Président de Publicis Conseil
  • Avi Savar : Président de Big Fuel et premier président du jury Brand Content aux Cannes Lions
  • David Droga : Créatif le plus primé au monde et fondateur de l’agence Droga5
  • Daniel Bô : Auteur à succès sur le Brand Content et la Brand Culture
  • Stéphane Hugon : Sociologue
  • Vincent Balusseau : Professeur à Audencia Nantes School of Management et anciennement publicitaire dans le groupe Publicis

De belles plumes ont écrit dans cet ouvrage sur un sujet qui me tient particulièrement à coeur : le Brand Content

Tout d’abord Olivier Altmann qui nous a fait l’honneur de signer la préface de l’ouvrage donne sa vision du Brand Content

« Le Brand Content c’est finalement ce que devrait être la bonne publicité. Un échange entre une marque réussissant à construire une relation émotionnelle avec son public et un consommateur ayant le sentiment d’être diverti sans sentir la pesanteur d’une pression commerciale. » Olivier Altmann, co-président de Publicis Conseil Face à des audiences fragmentées et un écosystème média où tout est connecté et simultané, quelles solutions concrètes, ludiques, engageantes et surtout efficaces est-il possible d’apporter aux marques ? La nouvelle donne consiste aujourd’hui à envisager le Brand Content de manière globale et à le rapprocher de la création publicitaire et de stratégies Paid, Earned et Owned Media. Souvenez-vous du succès de l’opération Red Bull Stratos qui a permis à Félix Baumgartner de battre le record du monde de chute libre devant une audience live de 8 millions de personnes ! Thomas Jamet propose ici des réponses aux nouveaux défis du Brand Content : storyplanning, culture de marque, prise en compte de la multiplicité des canaux de diffusion, mise en place de véritables plates-formes de communication intégrées… Sa réflexion, enrichie par des entretiens réalisés avec de grands témoins internationaux, David Droga et Avi Savar, ainsi que l’étude de nombreux cas pratiques, apporte un éclairage nouveau sur la capacité du Brand Content à construire un vrai marketing de l’expérience. À l’attention des professionnels du marketing et de la publicité, cet ouvrage livre les outils indispensables pour aider les marques à développer leur territoire d’expression, mieux afficher leur différence et ainsi développer et conquérir des parts de marché.

Qu’est-ce que l’on retrouve dans ce livre ?

Face à des audiences fragmentées et un écosystème média où tout est connecté et simultané, quelles solutions concrètes, ludiques, engageantes et surtout efficaces est-il possible d’apporter aux marques ? Dans Brand Content La nouvelle donne je livre des réponses aux nouveaux défis du Brand Content : storyplanning, culture de marque, prise en compte de la multiplicité des canaux de diffusion, mise en place de véritables platesformes de communication intégrées…

Introduction : Brand Content : l’âge de raison

- Content is King / Une éternelle reinvention / Un exercice stratégique / Paid, Owned & Earned : there is no line ! / The American Rom / Vers une sociologie du Brand Content

I. La marque et les consommateurs :des nouveaux storytellings postmodernes, des histoires qui font sens 
Introduction : La délicate question du désir / Comprendre la nouvelle réalité media / les nouveaux storytellings

Entretien avec Stéphane Hugon :
Comment expliquer le succes et l’explosion du Brand Content ? / La place des marques : un nouveau phare dans la nuit / Une nouvelle place pour l’information / Analyse des nouveaux types de narration / Social Media et narration de marque

II. Brand Content, Brand Culture, une notion évolutive

Introduction : Le Brand Content, une création de valeur
Témoignage : Avi Savar , premier président du premier jury Branded Entertainment And Content aux Cannes Lions 2012
Entretien avec Daniel Bô :
Brand culture et performativité / Evaluation des résultats / Contenus de marques et réseaux sociaux / Luxe et Brand Content / Encadré : les 4 tendances du Brand Content au Cristal Festival 2012

III. L’intégration des médias au service de la stratégie de contenus

Introduction : Medium is (Still) The Message
Entretien avec Vincent Balusseau :
Soyons pragmatiques / L’engagement du consommateur : une promesse forte / Le moderne aurait-il donc tue l’ancien ? / Les vertus intactes du 30 secondes, des medias traditionnels et de l’intégration / L’importance du récit booste par un système media / Revenir au réel et à Madame Michu / L’indispensable maintien de la présence a l’esprit du plus grand nombre / Paid, owned, earned media : ensemble / Math and Magic

IV. Enjeux de narration, enjeux de relation : une nouvelle matrice
Témoignage : David Droga, président de Droga5
Introduction : Un transfert de valeur entre marque et audience Deux axes matriciels / Une grille de lecture narrative et relationnelle 4 types de stratégies : Narration / Stimulation / Démonstration / Co-création
Conclusion : Au-delà du Brand Content
Une méthode : StoryPlanning / 5 paris pour l‘avenir

Le point saillant de cet ouvrage est de se dire que dans un monde qui change, de nouveaux comportements et mouvements de sociétés apparaissent, les marques elles deviennent considérées comme des phares dans la nuit, prenant le rôle de l’état dans la forme du discours avec une approche très aspirationnelle. Dans un second temps ces marques ont un nouvel exercice, celle d’entrer dans l’ère de la Brand Culture où tout à coup les marques se doivent de prendre en compte leur ecosystème externe et pouvoir évoluer.

Dans la 3ème partie c’est la partie médiatisation des messages publicitaires, comment dans des systèmes médias de plus en plus explosés, avec un nombre de touchpoints de plus en plus importants, du bullshit marketing et autres joyeusetés comment se repérer ? Une partie très riche d’enseignements et des références à garder dans un coin de sa tête.

La dernière partie s’attache à décoder, analyser des cas de Brand Content ayant réussi au travers d’un mapping qui permet de définir 4 grands types de stratégies de Brand Content en fonction de leur médiatisation et de leur propension à raconter des histoires.

C’est assez particulier ce moment ou finalement on se retrouve à faire la promo du livre sur lequel on a participé,à essayer d’être le plus objectif mais non, ce livre est très bien : accessible tant pour les étudiants que pour les professionnels du marketing il permet de saisir en 200 pages les nouveaux paradigmes médias, les attentes sociologiques et marketing.

Et c’est aussi bien parce que j’ai écris dedans, que ce n’est pas un coup d’essai pour l’auteur qui avait déjà écrit Renaissance Mythologique 

Vous pouvez le retrouver sur Amazon

Et pour ce lancement j’offre 2 exemplaires du livres à toutes les personnes qui vont tweeter l’article et déposer en commentaire ce qui est selon eux, leur meilleure opération de Brand Content. Je tirerais aléatoirement 2 vainqueurs :)

 

 

 

Page de Pub

Il y a un super bouquin d’illustrations sur la pub qui va illustré par Pierre-Jean aka @Fouapa, publicitaire et illustrateur  aux éditions Lapin et préfacé par Cyril

page-de-pub-fouapa

Page de Pub - Photo Fouapa

Le livre

C’est comme la couverture l’indique un revival publicitaire au vitriol dans lequel on retrouve des illustrations, dans le même genre que celles publiées sur son Tumblr Page de Pub mais avec de nombreux inédits.

Chaque illustration sera accompagnée de fun facts, d’éléments qui permettent de bien comprendre la mascotte ou la marque en question.

fouapa-illustration-chupachups

Illustration Chupa Chups

J’ai bien hâte de le voir dans mon étagère ! Entre tous les bouquins plus sérieux les uns que les autres un peu de fun ne fait pas de mal, c’est bien, c’est beau et c’est intelligent.

Et parce que ça me fait plaisir de mettre à jour l’article, pour la sortie du livre imminente une belle vidéo a été réalisée

Qu’est-ce qu’il reste à faire ? Aller le précommander sur Amazon Page de pub

Et pour suivre le tout

Le Tumblr Page de Pub

Le Twitter Page de Pub

La page Facebook de Page de Pub

 

Crédits vidéos : Steve Morel
http://vimeo.com/31631849
http://www.stevemorel.com/

Source : Fouablog

Marketing et communication à l’épreuve des foules intelligentes

J’avais précédemment parlé de la collection Stimulo en partenariat avec l’ISG aux édition FYP pour Les jeux vidéos ça ne rend pas idiot Aujourd’hui je vais vous parler du livre d’Alexis Mons qui est le cofondateur et directeur général délégué de Emakina.fr, agence de marketing digital mais aussi blogueur sur No Brain No Headache

  « Ce n’est pas uniquement la façon dont nous utilisons la technologie qui nous concerne. Nous sommes également concernés par le genre de personne que nous devenons en l’utilisant »

C’est par une citation de Howard Rheingold, tiré de Foules intelligentes que commence cet essai fort intéressant  - les foules intelligentes ce sont nous ces « masses interconnectées et interagissantes grâce aux technologies de l’information » La ligne de force de l’Eloge de la tensionest de savoir si la puissance créatrice des foules intelligentes seraient-elles neutralisée par une masse de consommateurs serviles ? Oui, on peut exploiter la puissance des foules sans pour autant l’asservir… mais nous y reviendrons plus tard En 5 chapitres l’auteur nous expose sa vision

Un autre ADN

Un autre ADN c’est cette nouvelle vision que nous apporte Internet, Internet qui est tellement diffus qu’il n’existe plus, qu’il est désormais totalement intégré à nos vies, que la technologie véhicule une certaine  idée de la société du monde  en exposant le point de vue de Jaron Lanier sur le design originel de l’Internet,  de l’idéal de démocratie développé grâce à Internet porté par les valeurs de transparene.

Appartenance

Dans ce chapitre se pose la question des communautés, de  la mauvaise utilisation et de l’incompréhension de ce terme.  Tiré de communityqui fait référence à un groupe et un sentiment d’ouverture le terme français cloisonne la mot dans une dimension de fermeture – on parle de caractère communautaire. Chose qui est totalement contraire à ce que défend les valeurs d’internet, d’interconnexions… Dans ce chapitre on y traite aussi de l’usage et du business model des communautés

Vitesse et précipitation

2007 a marqué la bascule dans l’histoire du web – la fin de la démocratisation des médias, tous  sont devenus médias personnels et les blogs ont plafonné en terme de volume de publications. Les réseaux sociaux se sont développés et ainsi notre réseaux de liens faibles, qui deviennent forts et je cite

«  Ils sont comme les petits ruisseaux qui font les grandes rivières ».

Nous avons alors l’impression de vivre dans un monde en constant changement, qui ne s’arrête pas, qui nous fait croire à de la vélocité alors que nous sommes portés par des courants faibles, cette masse d’opinions dégagée par l’ensemble des liens faibles – une sorte de « noo-sphère » qui serait la « sphère de la pensée humaine »  un concept développé par Vladimir Vernadsky et Pierre Teilhard de Chardin

Eloge de la biodiversité

En reprennant l’analogie de la ruche et de son processus de pollinisation, l’internaute est une abeille, le contenu du pollens et les sites des fleurs – en plus de déposer le contenu sur des sites les internautes reformulent, se réapproprient  le contenu  - et voir quelle incidence cela à sur le business en reprennant l’example de Google et de sa myriade de contenus

Eloge de la tension

L’éloge de la tension c’est la rapidité à laquelle les marques évoluent, en reprennant les 3 temps de la marque de Mythologie des marquespour passer à l’état de marque magnétique  la marque doit passer :

  1. Le temps de l’héroisme et de la conquête
  2. Le temps de l’affirmation
  3. Le temps de l’imaginaire partagé

Il suffit de regarder les marques récentes  et leurs états aujourd’hui :  Google, Facebook, Twitter et leur état de légende aujourd’hui Quoique il arrive nous vivons dans un monde en tension constante, les marques évoluent dans le même climant, qu’il soit politique, social, business – en arrivant à s’affranchir de ces tensions on gagne en réactivité, productivité pour se rapprocher de nos objectifs. On a vu à quel point la rapidité était importante dans ce monde, ça demande une adaptation constante aux changements. Je n’ai pas passé en revue toutes les sous parties du livre – j’ai essayé de faire ressortir les points saillants qui m’ont parlé, ceux qui m’ont le plus intéressé. Il arrive à mettre en valeur la tension qui existe entre un consommateur et sa marque, ce rapport de force constant d’un consommateur, producteur, acteur qui a toutes les armes dans ces rapports de force. C’est un essai qui se lit très facilement, à destination de tous les professionnels du marketing et de la communication qui vient donner les clés de compréhension de l’écosystème dans lequel leur business opère. Pour continuer la discussion sur les foules je vous conseille – aussi un petit livre rouge sur La Psychologie des Foules, ouvrage qui date de Gustave Le bon sur les réactions de foules, comment celles-ci réagissent aux signaux. Et pour retrouver le livre c’est direction Amazon Le marketing et la communication à l’épreuve des foules intelligentes : éloge de la tension

« Previous Entries